Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

9 articles avec metiers

Le Statut social des Paysans

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

Il y a au moins 25 "paysans", laboureurs, sans compter les métayers, journaliers, manouvriers etc.., parmi mes ancêtres (pour ce qui est des individus hommes..), tant dans la branche maternelle que paternelle, et pour ceux dont la profession est mentionnée dans mes informations à ce jour (je suis loin d'avoir complété toutes les fiches).

C'est sans compter les épouses quasiment toutes ménagères, ou "au foyer"

Généawiki propose un article très intéressant, concernant le statut social des Paysans :

" La population Française était autrefois composée de plus de 80% de ruraux, près de trois habitants sur quatre à la campagne étaient des travailleurs de la terre. Mais la paysannerie, loin d’être uniforme, apparaît extrêmement variée. "

Le Statut social des Paysans
Revenus à "la terre" après avoir été marchands de vins, épiciers..

Revenus à "la terre" après avoir été marchands de vins, épiciers..

Le Statut social des Paysans

Qui était couvreur à Paille dans ma famille ?

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

Jean Baptiste Cambier

Imaginons... un courrier...

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

Imaginons... un courrier...

Imaginons... que je reçoive un de ces jours une commande de quelques bouteilles de "Caïman" adressée à mon arrière-grand-père, négociant en vins et spiritueux, au début du siècle dernier, dans les années 1910..

Je partage une petite anecdote concernant une lettre qui a mis 138 ans à parvenir à destination..

Ah.. Seclin... les 18 premières années de ma vie..

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

De l'âge de 6 mois à l'année de mon mariage, 1968..

Mon enfance, ma jeunesse à Seclin.. Alors rien que la photo et le nom figurant sur la publication de Danièle..

L'industrie à Seclin - des Balbutiements au début du XXe sièclel

Les revoila ! Ma Claire et mon Anselot !

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

"Geneanet a trouvé pour vous de nouveaux ancêtres !" Encore !!!

Et surtout des nouvelles de Claire LE GUILLEBERT et Anselme Anselot CUVELIER..

Et.. j'ai bien fait de ne pas trop me casser la tête.. à résoudre une énigme dont la solution m'est donnée aujourd'hui.. (retour sur l'article "Et finalement")

Et voila que je me trouve, du même coup, du cousinage avec les fondateurs d'Eternit.. Bon Eternit, le fibro ciment, l'amiante, ce n'est peut-être pas une belle référence.. mais bon.. avant il y a eu le vin et le sucre aussi !!

C'est fou de voir comment, dans toutes les branches, je retrouve des similitudes dans mes racines.. sans doute fondatrices de ce que furent les plus récentes générations de ma famille, et de ce que je suis et ce que j'aime..

Les revoila ! Ma Claire et mon Anselot !
Les revoila ! Ma Claire et mon Anselot !
Les revoila ! Ma Claire et mon Anselot !
Les revoila ! Ma Claire et mon Anselot !

L'énigme du jour.. : les métiers

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

Me voila repartie sur ma généalogie..

Aujourd'hui je traite la note de Généanet du 6 mai 2014 (je remonte dans les notes en attente).

  1. HERFAUX Catherine - la mère  - Conjoint : BOUFFLERS Aubert
  2. DELEDEULLE Jean - au moins un parent - Conjoint : ROGIER Barbe
  3. CUVELIER Anselot - la mère - Conjoint : GUILLEBERT Claire
  4. GUILLEBERT Claire - au moins un parent - Conjoint : CUVELIER Anselot

Une surprise : j'ai ces personnes sur mon arbre généanet et pas dans mon ordinateur.. Mystère.. aurais-je oublié d'enregistrer mon travail précédemment ?

Bref..

En traitant l'individu 1 et remontant ses ascendants et ceux de son conjoint, je découvre deux nouvelles professions parmi mes ancêtres qui sont jusque là, en majorité fermier, agriculteur, laboureur, etc..

Aubert BOUFFLERS, Marié avant mai 1663 avec Catherine HERFAUX  était carlier :

Carlier = carrelier = Paveur ou personne posant plus généralement des carreaux en terre, marbre, pierre.

Selon "Émile Littré-Dictionnaire de la langue française (1872-77)" : carrelier : Artisan qui façonne et cuit des carreaux pour garnir le sol des appartements. Étymologie : Carrel, carreau.

Mais... j'ai aussi lu que....

...selon les époques, suivant les régions, on trouve aussi ceci :

Carlier (quand il s'agit du nom de famille....) - Nom fréquent en Picardie et en Artois, notamment dans l'Aisne, qui est une forme contractée de carrelier (= charron). Avec le même sens : Carliez, Carlié (59, 62).

Le carlier serait donc un charron. Ca complique..

Selon Wikipédia : le métier de charron... le charron qu'il faut distinguer du fabricant exclusif de roues rodier, royer ou rouyer en Lorraine, embardeur de roues était appelé de noms différents, caron en langue picarde, Wagner en langue allemande d'Alsace. Il portait divers sobriquets ou surnoms selon les régions : charrelier, carrelier, carlier dans le Nord de la France.

Alors : Carrelier (carreleur) ou Charron ? Je pencherais pour charron.. plus proche des métiers de la terre
L'énigme du jour.. : les métiersL'énigme du jour.. : les métiers

Leur fille, Antoinette BOUFFLERS 1668- a épousé le 6 février 1697, Eloy LUCAS 1663-1702/, un maréchal ferrant...

Le maréchal-ferrant est un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage. Le ferrage des bovins de trait est aujourd'hui rarement pratiqué. C'est un métier vieux de plus de 3000 ans. Il existe environ 1600 maréchaux-ferrants en France

Le terme de « maréchal » provient de l'ancien français Marhskalk, qui désignait un domestique qui soignait les chevaux. Le mot a ensuite pris deux sens différents, désignant l'artisan chargé de ferrer les chevaux ainsi que l'officier préposé aux soins des chevaux. Le mot « maréchal-ferrant » a été créé pour distinguer ces deux métiers.

En général, le maréchal ferrant, en plus du ferrage des chevaux (mais aussi des bovidés) soignait également l'animal en cas de nécessité.   

Tapisserie du 17e siècle représentant un maréchal ferrant au travail.                      

(Source document : Château Beloeil. Lille.)

Tapisserie du 17e siècle représentant un maréchal ferrant au travail.                        (Source document : Château Beloeil. Lille.)

Tapisserie du 17e siècle représentant un maréchal ferrant au travail. (Source document : Château Beloeil. Lille.)

L'énigme du jour.. : les métiers

Conclusion :

Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT (moi-même) est une descendante à la 10e génération d'Aubert BOUFFLERS.

  • 1 branche : Voir - Parenté: 0,05%

Ascendants d'Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT jusqu’à Aubert BOUFFLERS Voir

Ce sera tout pour aujourd'hui !

Couvreur de paille..

Publié le

..ou Couvreur à paille

Les couvreurs de paille étaient les personnes qui couvraient les maisons. C'est l'ouvrier qui fait ou répare les couvertures (en paille) des maisons.

Maintenant on dit "chaumier".

C'était le métier de Théodore Beaurepaire (ou Beaurepère)

Théodore BEAUREPAIRE
& Marie Anne LECLERCQ
 
  |  
  Jean Baptiste Joseph BEAUREPAIRE 1748-1802  
  |  
  Chérubine (Sérubine) Joseph BEAUREPAIRE 1778-1837  
  |  
  François Marie DUBOIS 1814-1882  
  |  
  Eugénie Marie Joseph DUBOIS 1848-1886  
  |  
  Rufine Joseph "Joséphine" DERACHE 1872-  
  |  
  Marie Madeleine VERMEERSCH (DERACHE) 1891-1962  
  |  
  Marcelle Rufine MARTEAU 1911-1974  
  |  
  Marcelle Madeleine Victoire JOVENET 1929-2000  
  |  
  Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT 1949  

Publié dans métiers

Mulquinier..

Publié le

Théophile Albéric François MATON voit le jour le jeudi 27 décembre 1787 à Beuvry-la-Forêt (59310).

Il est le fils légitime d'Ildephonse MATON, et de Marie Thérèse Adélaïde FRANÇOIS

C'est le grand-père de Cécile Desfrennes,  mon arrière grand-mère paternelle : 

 Théophile sera MULQUINIER : 

mulquinier2Dans le nord de la France, aux XVIIème et XVIIIème siècles, on trouve fréquemment des personnes exerçant la profession de mulquinier. Le mulquinier est l’ouvrier qui tisse les batistes, étoffes de toile fine de lin utilisées pour l’habillement. Il appartient à une industrie régionale prospère.


Un artisanat tout en finesse.... La suite ICI

J'ai trouvé un superbe article aussi.... ICI

Sur Wikipédia La mulquinerie est l'activité du tissage et du commerce de toiles fines composées exclusivement de lin : batiste, linon, toile de lin. Le mulquinier est l'artisan tisserand et le marchand de toiles.

 

 


Publié dans métiers

Chaufournier

Publié le

Charles Désiré Roussel était chaufournier : Celui qui surveille le four à chaux ou qui exploite un four à chaux.

On dit aussi Chaufourier, Chauleur ou Chaulier

Sur Wikipédia :

Le chaufournier est, dans la production de la chaux vive, l'ouvrier conducteur du four à chaux.

Par extension, il désigne l'exploitant d'un four à chaux. Dans le langage des mines et carrières, chaufournier désigne aussi l'exploitant industriel d'une entreprise de production de chaux.

En Égypte, à l'époque pharaonique, les chaufourniers remployaient le calcaire utilisé dans la construction des temples, des palais...

Publié dans métiers