Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

50 articles avec les debrabant et la branche paternelle

1949... L'Année, avec un grand A...

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Ah ? Une année qui me parle à moi aussi, et pour cause, c'est l'année de ma naissance..

Mais d'abord.. 1949.. ils ont 20 ans tous les deux.. ou presque.. André est né le 12 février 1929 et Marcelle, dite "Nénette", est née le 15 septembre 1929

  • 1949 : "L'union fait la rose".. Douai... "La Fleur au fusil".. écrivait-il..
  • La Fleur au fusil.. l'armée.. en Allemagne.. à Diez, comme chauffeur de la musique du Régiment (j'ai su lequel mais je ne retrouve pas)

(Diaporama - Cliquer sur une photo pour voir en grand format et faire défiler)

Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama

Diaporama

La quille qui arrivera plus vite que pour les autres... et pour cause...

Il envoie des cartes postales à sa chérie.. dont une au dos de laquelle il y a comme  une annonce...

Cliquer sur une photo pour voir en grand formatCliquer sur une photo pour voir en grand format

Cliquer sur une photo pour voir en grand format

  • L'Union fait la Rose.. (pourtant le carton sera bleu.. voir plus bas..)

Cette année là.. Le mariage, le 16 juillet 1949 à Douai..

Cliquer sur une photo pour voir en grand format
Cliquer sur une photo pour voir en grand formatCliquer sur une photo pour voir en grand format

Cliquer sur une photo pour voir en grand format

Et pour bien finir l'année...

Me voilà ! J'arrive au monde ! Je débarque dans leur vie !

(j'aurais bien aimé savoir pourquoi mon carton est bleu..)

Chargé de famille, mon père est démobilisé.. Et voila l'année 1950 qui se pointe.. et le retour à Seclin..

A suivre !

André, les 20 premières années..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

1929-1949..

  • 12 février 1929 : naissance d'André Gustave François, fils de Pierre Edgard Charlemagne DEBRABANT (32 ans), Négociant, marchand de Vins et Spiritueux et Simonne CREYF (22 ans), sans profession

Quelques images entre1929 à 1938..

Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..
Cliquer pour faire défiler..

Cliquer pour faire défiler..

Le "grand" frère, Michel, n'est jamais bien loin.. 😉

  • 1940 : la guerre.. exode au Portail*.. où, dit-il, il découvre le goût de la terre.. 
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..

*Propriété de la famille Motillon, l'oncle Georges et la tante Blanche, sœur de ma grand-mère Simone.

Extrait d'une ébauche de mémoires que le cousin Gilbert m'a gentiment faite parvenir en août 2020..

""Le Portail", ancien rendez-vous de chasse, était une bâtisse imposante d'une vingtaine de pièces, en état vétuste, entourée de douves et de 120 hectares de terres, surtout de forêt. L'endroit allait être le théâtre d'une forte affluence en mai 40,
car mon père y hébergea une grande partie de la famille seclinoise : oncles, tantes, cousins, cousines et même quelques amis, au total une trentaine de personnes, le temps que la guerre-éclair s'achève dans le nord de la France avec la capitulation de Pétain. Je fus bien-sûr de la partie, mais évidemment trop petit pour m'en souvenir. Mon père, en raison de son âge et de ses états de service, fut épargné par la nouvelle faucheuse. Malgré les circonstances, aux dires des plus anciens, ce fut un épisode dont tout le monde garda paradoxalement un souvenir très joyeux. La plupart des familles, y compris la nôtre, réintégrèrent Seclin dès le mois de juin. Oncle Pierre et tante Simone* nantis d'un jeune chiot qu'ils appelèrent "Portail" en souvenir. Ce chien de race indéfinissable, mais très intelligent, vécut très longtemps et je m'en souviens très bien.."

*mes grands-parents paternels

- Gilbert, Merci ! Moi qui me suis toujours posé des questions sur ce fameux Portail.. Et si tu me lis, et que tu vois une objection à ce que j'aie cité un extrait de tes écrits (copié-collé), fais m'en part.

(N.B. : Je ne pensais pas que je serai, moi aussi, en train d'écrire des "mémoires" deux ans après que tu m'aies fait parvenir ce premier jet de tes mémoires familiales..)

Ce que j'ai pu en entendre parler, du Portail..! Un jour nous y sommes même allés en pèlerinage, quand j'avais une dizaine d'années.. On a été reçus dans la famille Motillon là-bas. Je me souviens du tourain à l'ail..

C'est certain que ce fut une parenthèse joyeuse dans ce contexte de la guerre.. Puis quand il sont rentrés, il me semble que la maison avait été détruite.. (j'ai vu passer des photos, qui feront l'objet d'un autre billet).

  • 1941-42 : retour à Seclin. Gondecourt, je pense que c'est le collège... Vacances à la Ferme.. (Je n'ai pas de photos.. où si j'en trouve, j'y reviendrai)
  • 1944 : le choix. L'Ecole d'Agriculture de Wagnonville ((cliquer-->ici)
  • 1945 : "Nénette".. les fleurs.. la fleur

Et voila.. à Wagnonville il rencontre la fille des voisins de l'école, des horticulteurs, la famille Jovenet.. Marcelle, qu'on surnomme "Nénette", qui deviendra.. son épouse, puis ma maman.. (mais ça ce sera en 1949)

André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
André, les 20 premières années..
  • 1947 : Les poires à Sin-le Noble.. Premier emploi.. (il s'était spécialisé en arboriculture, taille des arbres fruitiers..) A Wagnonville a été "inventée" la taille "Lorette".

"La taille courte d'été, ou taille Lorette, du nom de son auteur, M. Lorette, chef de pratique horticole à l'École d'agriculture de Wagnonville (Nord), s'applique au poirier et au pommier." (cliquer-->ici)

  • 1948 : Les Fleurs. Van den Heede.

(je ne trouve rien que cet extrait de la Voix du Nord qui parle de fleuristes "C’est le plus ancien établissement horticole de la métropole". Ce doit être ces Van den Heede là.. je suppose)

  • 1949 : "L'union fait la rose".. Douai... "La Fleur au fusil"..

Cette année là ! Quelle bonne année ! Mais ça fera l'objet d'un autre billet.. Année tellement importante.. 😉

L'Envie d'avoir Envie..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

L'envie de reprendre et d'écrire ici parce qu'il n'y avait pas que la boite à chaussures dans ce que j'ai ramené du Nord, fin juillet..

Il y avait un carton, avec des "papiers" et autres.. dans un triste état, certains tout collé, moisis.. Mais ça valait le coup d'y mettre les mains, quitte à les laver toutes les 5 minutes.. (oui, j'aurais pu, comme ça se fait, mettre des gants..).. J'ai profité de ces jours de "beau temps" un peu moins chauds (façon de parler) pour emmener ça, par paquets sur la table du balcon.. Et voila.. Découverte qui sera certainement la "colonne vertébrale", le fil rouge, de mes prochains billets..

Deux feuilles A4, écrites par mon père.. André Debrabant.

  • Chronologie de 1929 à 1989..
L'Envie d'avoir Envie..L'Envie d'avoir Envie..

Mon père avait beaucoup d'humour et maniait le second degré avec excellence.. Il y a des termes, des noms, des jeux de mots, que, pour ceux qui ne savent pas.. il faudra peut-être que je "traduise".. moi qui sais, peut-être pas tout, loin de là, mais qui ai su, ou entendu, ou deviné, quand même un peu de quelques une de ces "histoires"..

Aaaah.. 😁 mon gendre qui voulait en savoir plus sur les "personnalités" que mes parents ont rencontrées, croisées, cotoyées.. un jour, ou plusieurs, ou plusieurs mois, plusieurs années...

Mais il va falloir patienter le temps que je mette tout ça en ordre et que j'étaie avec les photos ! Car j'ai aussi des photos !

Qui veut des lettres manuscrites et des autographes de notre Brigitte Bardot nationale ? J'ai récupéré ceux de mon frère, de ma grand-mère.. Toute la famille en a eu.. même moi, dont je n'ai jamais parlé, (oui, oui, j'ai reçu un autographe personnalisé de BB) car je ne suis jamais allée à la Madrague, et ne  porte pas BB dans mon coeur plus que cela**. Mon frère, y est allé, je crois..  Bon, j'ai aussi des photos mais.. n'ayant pas (ou plus) l'auteur à portée, pour demander authentification et autorisation.. je me garderai de les partager.. Mes parents n'ont fait que passer quelques mois, à La Madrague d'avril à août 1982.

**J'ai encore souvenir de ce que mes parents m'en ont raconté, de cette "grande" dame.. des concombres qu'elle balançait à la tête de ma mère et des noms d'oiseau dont elle l'affublait, pour lui envoyer des gerbes de fleurs le lendemain. C'est clair que cette dame préfère les animaux aux humains..

Mais çà, c'était dans les années 80.. C'était l'introduction.. 😉

On va repartir du début.. du commencement.. de mes grands-parents paternels, qui donnèrent naissance, après mon oncle Michel en 1927, à mon père, André, le 12 février 1929..

L'Envie d'avoir Envie..
L'Envie d'avoir Envie..

A suivre..

Une Ville, un Village, un Ancêtre..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Parce qu'on en a parlé tout à l'heure à la télé.. (Ça Commence Aujourd'hui..), parce que les coureurs du Tour de France y sont passés début Juillet (5e étape, l'étape de fameux pavés, Lille-Arenberg), chaque fois que j'entends ce nom je me dis que j'ai ce village sur mon arbre généalogique.. :

Tilloy-les-Marchiennes..

(voir le lien, en bas de ce billet)

 

Alors aujourd'hui je suis allée rechercher mon ancêtre, enterré là-bas.. enfin... rechercher dans mon arbre !

En regardant les cartes, j'ai même vu que deux rues de ce village portent le nom de "Debrabant".. Rue Henri Debrabant et rue Edmond Debrabant... des cousins sûrement ! 😉

Et donc... de mon ancêtre...

Né vers 1535 - Bousignies, 59178, Nord. Décédé en 1603 - Tilloy-Lez-Marchiennes, 59870, Nord.

Il était Echevin de Brillon.


Origine du métier : Élus chaque année parmi les bourgeois, ils remplissaient le rôle de juge, de police. Ils publiaient des règlements, s'occupaient des marchés et des foires. Ils assuraient le bon ordre dans la ville et géraient les finances communales. (Généanet/Métiers)

    ÉCHEVIN, subst. masc.
A.− MOY. ÂGE.
1. Magistrat élu par les bourgeois ou l'ensemble des habitants, pour s'occuper des affaires communales. L'échevin de la ville.
2. Membre du corps municipal. Maison, palais, tribunal des échevins.

Donc.. sur mon arbre...

Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT est une descendante à la 12e génération de Jacques DEBRABANT (DE BRABANT).

Parenté : 0,01%

Ascendants d'Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT jusqu’à Jacques DEBRABANT (DE BRABANT)  Voir

J'ai un peu laissé tomber la poursuite des recherches car c'est un peu compliqué : Il existe 3 "Jacques" contemporains au moins, l'un fils de Bauduin de Bousignies , un deuxième sur Marchiennes, fils de Jacques (peut être le précédent) et celui ci de Tilloy, les confusions sont donc faciles et je me suis arrêtée à ce qu'un "cousin" Debrabant, mais d'une autre branche, m'avait gentiment communiqué au tout début de mes recherches généalogiques.

J'ai quand même le père, le grand-père et l'arrière-grand-père de mon Jacques, Jehan de Brabant, né vers 1420 et mort en mars 1494 à Douai.

Il y a 70 ans..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Je devenais "grande soeur" !

Mon petit frère, Bernard venait au monde ce 16 juin 1951.

 

Le jour de sa communion solennelle, le 2 juin 1963, à l'église de Seclin (59)
Le jour de sa communion solennelle, le 2 juin 1963, à l'église de Seclin (59)

Le jour de sa communion solennelle, le 2 juin 1963, à l'église de Seclin (59)

#Les images pieuses

Les images pieuses échangées entre communiants/tes se glissaient parmi les pages du missel en souvenir des moments partagés avec les cousins/cousines ou amis/amies proches. Nom de l’intéressé/ée, date et lieu de la cérémonie figuraient au dos.

(Lu sur *Le Saule et l'Eglantine - Un Beau dimanche de Mai)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mes pensées du jour à mon petit frère, parti il y a quelques années déjà..

Anniversaire..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Il aurait eu 92 ans aujourd'hui.. mon père..

André Debrabant

Ses Premiers pas - juillet 1930

Ses Premiers pas - juillet 1930

Et moi, au même endroit, quelques années plus tard.. (je n'ai pas la date, mais début des années 50, peut-être 1953/54 ?..). La maison familiale ayant  été partiellement détruite pendant la guerre.. la fenêtre est donc légèrement différente.. 😉 (et il n'y a plus les glycines..)

Anniversaire..

A part ça, depuis mon dernier billet ici, en octobre 2020, j'ai un peu avancé sur ma généalogie.. J'en suis à  743 individus. (Dernière mise à jour le 11/02/2021).

Entretemps, j'ai eu mon accident et, fin décembre, changé d'ordinateur. J'ai donc dû changer de logiciel perso. J'ai opté pour Généatique 2021.. Il faut que je m'y habitue.. 🤗

Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

 

Ma grand-mère paternelle, Simonne..

Née le 27 octobre 1906 à Seclin, (Nord)

Décédée le 7 mars 1990 à l'âge de 83 ans..

Une photo de sa famille au complet, en 1918.. (elle avait donc 12 ans)..

Merci à Mad et Jacques Grenier, pour cette jolie photo. Jacques est un des enfants de Rita, la cadette de la fratrie.

 

Suzanne et ma grand-mère Simonne sont jumelles.

Le jour de leur 80 ans..

Octobre 1986.

(Comme mes petites filles Célia et Joanne, on ne croirait pas qu'elles sont jumelles..) 😉

 

Un petit diaporama : son mariage avec mon grand-père Pierre, en 1925, puis quelques photos des années 30 avec mon père et mon oncle, Michel...

Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..
Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..
Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..
Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..
Elle aurait eu 114 ans aujourd'hui..

 

Mail reçu ce jour de Généanet :

J'ai des informations nouvelles 

concernant un ancêtre de Simonne..

Martinus de MOL,

dont je suis descendante, 

à la 7e génération..

Je file donc faire un tour au 18e siècle.. en Belgique, enfin, en Flandre ! Mais je crois qu'à l'époque c'était la France (Période française : 1795-1814, selon Wikipedia)... 🤔

Maj : remonté de 2 générations ! Dernière mise à jour le 27 octobre 2020 - Nombre d'individus : 691

"Evelyne Micheline Andrée DEBRABANT est une descendante à la 9e génération de Petrus (le Père) DE MOL - 1654-1699

La dernière fois, sur une autre branche, j'étais remontée jusque 1285 !

Puis j'avais découvert que j'ai deux cousins célèbres.. Ca fera l'objet d'un autre article, c'est trop drôle..

Retour 8 ans en arrière...

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Mais pas que !

En avril 2012.. j'avais écrit cet article. Et Gilbert, cousin germain de mon père, m'avait envoyé cette photo de notre, à l'époque.. Puis on s'est reperdus de vue..

(cliquer sur l'image ou le lien)

Huit ans plus tard, aujourd'hui, j'ai reçu un mail de Gilbert ! Quelle belle surprise.. et de découvrir en pièce jointe, le début de ses mémoires,  de l'histoire de sa famille.. un peu de la mienne donc..

J'ai lu, j'ai ri, j'ai pleuré.. car comme il me le  précise dans son courrier, c'est une - je cite : "Ebauche" où tu n'auras aucune peine à te situer, puisque Seclin et notre famille y sont évoqués. Il y a aussi quelques photos..."

Toutes ces choses que j'aurais aimé que ma grand-mère paternelle, Simone, la tante de Gilbert, me raconte.. Ces histoires de famille dont on ne parlait pas.. (aux enfants, en tous cas).. Tous ces pourquoi qui me "turlupinent", mais trop tard.. et dont, sauf peut-être grâce à mon grand-cousin, je ne saurai jamais plus.. Dans un second mail, il me dit : "Néanmoins, je pourrais peut-être t'apprendre des "choses", entre autres sur tes grands-parents que j'adorais...  et sur Michel et André.. (mon oncle et mon père).. 🤔😉 Dans son mail il me raconte déjà quelques anecdotes.. mais qui ne m'étonnent pas vraiment.. Ah.. les cousins !

Gilbert a redécouvert mon blog par hasard.. Et dans le coup remarqué que nous sommes tous deux natifs de fin décembre, lui en 1939 et moi en 1949.. Tous deux "capricorne".. avec 10 ans d'écart.. (mais une génération).

Mais le plus fort, c'est que j'ai découvert son mail cet après-midi alors que je me préparais à partager ici quelques photos anciennes que je tiens de ma grand-mère ! Des photos de ces années là, d'avant ma naissance, mais dans un tout autre contexte : au bord de la mer ! Ce sera pour un autre jour..

Y avait-il aujourd'hui une conjonction de planètes au-dessus des natifs du "capricorne" ?

En tous cas j'ai bien hâte de lire la suite de ses mémoires.. Puis aussi le roman fiction qu'il vient de terminer et se prépare à faire éditer..

A suivre !

Des photos de l'époque.. lorsque toute la famille, une trentaine de personnes, était hébergée dans le Poitou, chez les parents de Gilbert.. dans leur propriété du "Portail" (si je ne me trompe..)

Au Portail, à Jazeneuil, vers Mai 1940.. à confirmer..
Au Portail, à Jazeneuil, vers Mai 1940.. à confirmer..Au Portail, à Jazeneuil, vers Mai 1940.. à confirmer..

Au Portail, à Jazeneuil, vers Mai 1940.. à confirmer..

Je ne voulais pas fermer cette page, sans faire un clin d'oeil à la sœur de Gilbert, Monique.. Si elle savait comme elle a compté pour moi, sans le savoir peut-être.. mais je me demande si je ne lui en ai pas parlé déjà, il y a trèèèès longtemps.. avant qu'on se perde aussi de vue..

Juste une petite phrase que me répétait mon père, très diplomate, quand j'avais une 15ne d'années et que je ne voulais pas aller à la piscine, à cause de mes complexes de "rondeurs".. : "Tu es bien comme la cousine Monique, toujours cachée dans un imperméable..". Une phrase qui m'a marquée à vie.. J'en parlais même encore il y a quelques jours à un ami.

Et je me suis longtemps cachée dans un imperméable.. et je ne vais pas à la piscine, ni à la mer.. et je ne sais pas nager ! Na !

Il y a 71 ans..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Mes parents se disaient "Oui"... à la Mairie de Douai.. le 16 juillet 1949..

J'aurais aimé avoir une photo de leur mariage.. Cette photo qui trônait sur le buffet chez mes grands-parents.. Hélas.. je ne sais pas ce qu'elle est devenue..

Je pose cette photo.. C'était 20 ans plus tard..

Wagnonville, 1969

Il y a 71 ans..
Il y a 71 ans..

Il aurait eu 91 ans aujourd'hui..

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

 

Il aurait eu 91 ans aujourd'hui..

 

1 2 3 4 5 > >>