Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec flashback

Tout ça parc'qu'à Wagnonville...

Publié le par Evelyne Guyader-Debrabant

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Tout ça parc'qu'à Wagnonville...

J'ai décidé de créer ces pages pour mes petites filles.. Quand elles seront plus grandes, elles liront (peut-être)... des petits morceaux de la vie de leur mamy..

Je suis née à Douai dans le Nord (59), plus exactement à Wagnonville, faubourg de Douai. C'était le 29 décembre 1949. Mes parents, jeunes mariés et mon père faisant son service militaire en Allemagne, je suis donc née dans la maison de mes grands parents..

Wagnonville est une ancienne commune française située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais. La commune fut intégrée à Douai entre 1790 et 1794.

En octobre 1661, est passé un concordat entre les rois de France et d'Espagne au sujet des limites des provinces de Flandres et d' Artois. Le village de Wagnonville est limitrophe des deux provinces et appartient alternativement d'une année sur l'autre à l'une des provinces. L'année d'Artois commence le 8 octobre de chaque année impaire.

Il s'en trouve une complication tant au niveau des impôts qu'au niveau juridiction.

Les procès qui sont nés se poursuivent dans la juridiction d'origine. Le sieur Gallemart, titulaire d'une chapelle du xiie siècle en l'église collégiale de Saint-Amé avait également la charge de célébrer la messe au village de Wagnonville. En mai 1748, sieur Desmoulins, seigneur de Wagnonville, demanda devant la juridiction d'Artois que le sieur Gallemart fut obligé de servir sa charge de célébrer quotidiennenemt la messe. Il s'ensuivit un long procès auprés des deux juridictions de Flandres et d'Artois qui créea une jurisprudence.

Il y avait un château à Wagnonville, construit A l'emplacement d'une ancienne maison forte de 1162, le domaine se composait de trois édifices : la demeure seigneuriale, le "Chateau" construit au xviiie siècle et le pavillon d'entrée construit au xviie siècle un tableau nommé Le Château de Wagnonville peint en 1871 par Jean-Baptiste (Camille) Corot exposé au Musée de la Chartreuse de Douai représente en fait du pavillon d'entrée au bord de l'Escrebieux. Le château fut totalement remanié en 1880.

Le Lycée Agricole de Wagnonville est installé sur l'ancien emplacement du château.

Mes parents se sont connus alors que mon père y était élève .. mes grands parents maternels étaient horticulteurs et voisins de l'école.

Mon titre est en souvenir d'un "détournement" de la chanson "Le bois de Chaville" que mon père chantait, rappelant leur rencontre et surtout ma conception, et qui m'était dédiée :

"Tout ça parce qu'à Wagnonville, y avait un verger".. Hélas personne n'a jamais noté toutes "ses" paroles, mais elles laissaient entendre que j'avais été conçue dans le verger de mes grands parents..un couplet se terminait par "c'est comme ça qu't'es née"..

Allée du Bois de Wagnonville (par Corot)

Allée du Bois de Wagnonville (par Corot)

Mon père, à l'Ecole d'Agriculture de Wagnonville, en 1946 (à droite sur les 2 photos)
Mon père, à l'Ecole d'Agriculture de Wagnonville, en 1946 (à droite sur les 2 photos)

Mon père, à l'Ecole d'Agriculture de Wagnonville, en 1946 (à droite sur les 2 photos)