Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et j'apprends !!!

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

A transcrire de vieux actes d'Etat Civil, on apprend le vieux français !!!

(cliquer sur l'image pour agrandir)

Comme il Conste

lire : comme il conste par l'acte de décès délivré par....

le verbe "il conste" est un verbe impersonnel (sorti de l'usage en français moderne), issu du verbe latin "constat", souvent utilisé dans l'expression "ut constat" 
"il conste" signifie : c'est établi de manière certaine
comme il conste est la traduction du latin ut constat; les deux signifient : comme c'est établi ( de façon assurée)
 

J'ai réussi à transcrire tout le reste (1 page et demi de copie grand format !!), toute seule comme une grande. Je le mettrai ici plus tard..

Publié dans Divers

De nouveaux actes...

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

... à voir dans l'album !! Mais en voici un, un acte de mariage de 1740 !!! Nous sommes sous le règne de Louis XV Le Bien-Aimé (1723-1774) !!!

Il s'agit là du mariage de Michel-François DEBRABANT  et Marie Louise CLEMENT..

"Le vingt sept de juin mil septxDebrabantMichelFrançoisJosephClémentMarieLouise-1740

cent quarante après la publi

cation des bans de mariage entre

Michel François Joseph Debrabant

De la paroisse de Brillon fils de feu

Jacques, et de Marie-Catherine

Le Coeuvre, âgé de 22 ans…

… et  Marie-Louise Clément

Fille d’Antoine et Marie-Catherine

Retain, âgée de dix neuf ans

d’autre part, tous deux munis

du consentement de leurs

parents, je soussigné

ai reçu d’eux la promesse

et consentement de mariage

et leur ay donné la bénédiction

nuptiale et fait les sacrements

ordinaires de l’Église en pré-

sence de Charles…..(Fontenier)

Jacques Alexis Debrabant

Jean Baptiste…. (Fontenier)

Les deux Premiers frères du contractant

Et de Martin Potier, lesquels

Interpellés s’ils scavoient

On tous répondu le scavoir

et ont signé ce p(rése)nt acte

avec moy"

C'est une dame d'Ezy sur Eure, Françoise Cresson, qui est aussi sur un forum de généalogie qui m'a gentiment fait cette transcription et que je remercie vivement !!

Les alinéas y sont faits afin de faciliter la lecture de l'original.. et de s'y retrouver dans ce "vieux françois"..

C'est magnifique d'avoir accès à ces merveilles.. Cet après midi, je me suis lancée dans deux transcriptions.. il me manque juste deux expressions..

Mes jujus à moi...

Publié le par lafamilledeve.over-blog.com

20090614_7Les-Jujus.JPGA propos de mes petites filles, Célia et Joanne.. (d'après leur maman, Solange, qui m'écrivait, il y a quelques jours)....

"Seb et moi, quand j'étais enceinte, nous avions fait des recherches et découverts qu'il y a avait aux Antilles un taux de gémellité élevé et dû probablement à la présence de descendants d'esclaves de l'ethnie Yoruba, ethnie dont les femmes ont la particularité d'avoir un cycle menstruel plus long que la moyenne et propice donc à la production de 2 ovules au lieu d'un seul habituellement. 

Chez les Yorubas qu'on retrouve dans les 3 pays visités par ma soeur, les jumeaux sont des êtres humains dotés de pouvoirs exceptionnels .

Suivant la tradition de cette ethnie nous avons donc donné à Célia et Joanne les deuxièmes prénoms de Tayéwo et Kehindé :

Tayéwo (Célia) signifie "Va en premier et teste le monde" 

Kehindé (Joanne) signifie "Je suivrai" (après que tu aies testé le monde). 

L'histoire dit que Kehindé demande à Tayéwo si le monde est plaisant et que si la réponse est favorable alors Kehindé vient au monde. 

Selon cette tradition Kéhindé est en fait considérée comme l'ainée et Tayéwo la cadette..."

 

Voilà non seulement tu sais (nous savons) maintenant leur deuxième prénom mais aussi l'histoire de ces prénoms... 

Ah! 

Et aussi elles sont nées à Baie-Mahault (Guadeloupe) à 9h02 et 9h03..."

C'était le 14 avril 2009

Et je serai près d'elles pour leur deuxième anniversaire !!!